Les traitements - La conduite pratique de l'allaitement maternel

La conduite pratique de l'allaitement maternel

Allaiter au sein sans plaque palatine

Si votre enfant peut s'exercer à téter un sein encore mou, déjà dans les premiers jours, cela l'aidera. S'accoutumer avec de petites quantités de précieux colostrum en passant par la phase difficile suivante jusqu'à la montée du lait est important.
Deux à quatre jours après la naissance les seins seront tendus par l'apport accru de sang et de lymphe. Peu à peu le lait se substitue au colostrum. Au cours de ces jours-là, il est tout à fait normal que votre bébé ait plus de peine à téter au sein. N'oubliez pas l'extraction régulière au tire-lait.
Après cette courte phase plus difficile, vous allez être récompensée, ainsi que votre bébé, par un flux de lait survenant plus facilement.
Avec un enfant autrement en bonne santé, il est possible de renoncer à la sonde gastrique avec des instructions correspondantes adéquates.
Le lait artificiel irrite la muqueuse nasale plus que le lait maternel ou d'autres liquides.
Pour nourrir votre bébé pendant les premiers jours, il y a différents moyens à votre disposition. Dans quelques hôpitaux, en plus de la mise au sein régulière, l'enfant reçoit des compléments au biberon muni d'une tétine souple ou au gobelet. Ou bien le bébé tète vos doigts pendant que vous lui donnez du colostrum, soigneusement extrait, à l'aide d'une seringue à embout souple. Avec cette méthode, votre bébé peut satisfaire son besoin de succion, utiliser la musculature oro-faciale et en même temps boire à son propre rythme.
Le bébé se sent plus à l'aise en position verticale pour téter.

Préparation à la tétée au sein

Votre consultante en lactation, sage-femme ou soignante vous aidera volontiers. Choisissez un moment calme. Un coussin d'allaitement CorpoMed® vous procurera une posture détendue, grâce à son soutien confortable.
Vous facilitez la tétée du bébé avec un réflexe d'éjection déjà déclenché - par ex. la chaleur sous forme d'enveloppement chaud et humide ou d'une boisson chaude favorise le réflexe d'éjection.
Le même résultat est obtenu par une courte extraction au tire-lait ou un massage des seins.
Il est préférable de donner un peu de lait extrait à un bébé très affamé et agité avant de le mettre au sein.

Tirer le lait maternel

Aussitôt que vous vous êtes un peu remise de l'accouchement, il est nécessaire de tirer du lait maternel régulièrement, c'est-à-dire aussi souvent que le bébé aurait tété.
A cause de la fente palatine, il est difficile pour l'enfant de stimuler la sécrétion lactée nécessaire. Les tire-lait électriques sont des moyens auxiliaires fantastiques. Si vous êtes déjà habituée à un tire-lait, vous gagnerez du temps pour votre bébé en tirant simultanément aux deux seins.
Par la même occasion, vous profitez de l'élévation du taux de prolactine qui vous aide à augmenter la sécrétion lactée.

Articles connexes :
L'allaitement
Divers moyens d'alimentation
Etablissement de la sécrétion lactée

Date de création : 02/12/2007 ~ 18:28
Dernière modification : 05/07/2009 ~ 14:55
Catégorie : Les traitements
Page lue 9890 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret

Nouveaux messages

 Nombre de membres 181 membres


Connectés :

( personne )
Nouvelles des Amis
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Visites

 692722 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

^ Haut ^